• info
  • réalisation
  • calendrier
  • photos
  • vidéo
  • presse
mar 23 janvier 2018 21:00
mer 24 janvier 2018 21:00
jeu 25 janvier 2018 21:00
ven 26 janvier 2018 21:00
sam 27 janvier 2018 21:00
lun 29 janvier 2018 21:00
mar 30 janvier 2018 21:00
mer 31 janvier 2018 21:00
jeu 1 février 2018 21:00
ven 2 février 2018 21:00
lun 5 février 2018 20:00
mar 6 février 2018 20:00
mer 7 février 2018 20:00
jeu 8 février 2018 20:00
ven 9 février 2018 20:00
Afficher les dates de représentations passées
sam 13 janvier 2018 19:00 Théâtre Saint-Gervais, Genève

http://www.saintgervais.ch/

ven 12 janvier 2018 20:30 Théâtre Saint-Gervais, Genève

http://www.saintgervais.ch/

jeu 11 janvier 2018 19:00 Théâtre Saint-Gervais, Genève

http://www.saintgervais.ch/

archief

Pas de performances

Un spectacle d'après 'Dors mon petit enfant' de Jon Fosse et 'Stück Plastik' (Pièce en plastique) de Marius von Mayenburg.

Jon Fosse (né à Haugesund, Norvège, en 1955) est l'un des auteurs dramatiques norvégiens les plus connus et les plus souvent mis en scène. Ses pièces sont montées dans le monde entier. 'Dors mon petit enfant' est un véritable joyau, parfaitement représentatif du style et de l'approche de Fosse, caractérisés par des dialogues tronqués où le rythme et les sonorités prennent le pas sur le sens, et par des phrases désarticulées à la poésie et à la tension émotionnelle sous-jacentes qui enferment le spectateur tout en lui offrant de l'espace, qui le déstabilisent autant qu'elles le consolent.

'Stück Plastik' est la pièce la plus récente de Marius von Mayenburg (né à Munich en 1972), depuis 1999 dramaturge et auteur dramatique en résidence à la Berliner Schaubühne am Lehniner Platz. Écrite comme une comédie reprenant la structure habituelle du théâtre de boulevard, cette pièce est sérieusement déjantée.

L'intrigue est simple : Ulrike, une femme débordée, et son mari Michael forment un couple libéral de gauche doté d'une bonne conscience écologique et politique – théoriquement, du moins. Ils engagent Jessica pour faire le ménage et s'occuper de leur fils atteint de puberté précoce. La présence de Jessica influence à plusieurs égards l'existence de la famille. Les idéaux de tolérance et d'ouverture d'esprit sont mis à mal, les bonnes intentions sont démasquées comme des tentatives futiles de nier l'existence de préjugés bien ancrés, la réalité stérile du couple est révélée. De plus, l'artiste conceptuel Haulupa fait sans cesse irruption dans la maison et, comme un frelon importun, il essaie de disloquer l'idéal familial. Le résultat est une comédie cruelle qui remet savamment en cause nos points de vue et opinions sur la famille, l'art et la société. C'est explicitement et avec une douloureuse justesse que Marius von Mayenburg pose le doigt sur la plaie de nos dilemmes et difficultés d'Occidentaux aisés.

« Je comprends si peu de choses. Et je comprends encore moins à mesure que les années passent. C'est vrai. Mais le contraire est tout aussi vrai, je comprends davantage à mesure que les années passent. Oui, il est tout aussi vrai que je comprends beaucoup de choses après des années, tant de choses même que j'en prends peur. Le fait est que je suis découragé parce que je comprends si peu et que j'ai presque peur parce que je comprends tant de choses. Comment se fait-il qu'ils soient vrais tous les deux, qu'en même temps je comprenne moins et davantage ? » (Jon Fosse, Pourquoi j'écris)

« J'essaie toujours d'écrire sur des choses qui m'irritent. J'essaie d'écrire sur des choses que je connais. » (Marius von Mayenburg)

Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN

wat/nu (quoi/maintenant)-trailer sous-titré

Tg STAN, théâtre flamand passé au français
Frank Vercruyssen parle avec Thierry Sartoretti, 9 janvier 2018

A Genève, le tg STAN va secouer les consciences
Jolente De Keersmaeker parle avec Marie-Pierre Genecand, Le Temps, 10 janvier 2018

Reflets d'ors dans un miroir belge
Katia Berger, Tribune de Genève, 15 janvier 2018

Les rapports de classe de tg Stan
Cecile Dalla Torre, Le Courrier de Genève, 19 janvier 2018

Les coulisses de tg STAN
interview avec Damiaan De Schrijver, Le Courrier, 19 janvier 2018 

 

texte 'Dors mon petit enfant' de Jon Fosse traduit par Terje Sinding et 'Pièce en plastique' par Marius von Mayenburg traduit par Mathilde Sobottke
de et avec Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver, Els Dottermans et Frank Vercruyssen 
lumières Thomas Walgrave 
costumes An D'Huys
production et technique tg STAN

Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN
Quoi/Maintenant_tg STAN