• info
  • réalisation
  • calendrier
jeu 9 novembre 2017 20:00
ven 10 novembre 2017 20:00
sam 11 novembre 2017 20:00
dim 12 novembre 2017 15:00
mar 14 novembre 2017 20:00
mer 15 novembre 2017 20:00
jeu 16 novembre 2017 20:00
ven 17 novembre 2017 20:00
sam 18 novembre 2017 20:00
mar 21 novembre 2017 20:00
mer 22 novembre 2017 20:30
ven 24 novembre 2017 20:30
sam 25 novembre 2017 20:30
dim 26 novembre 2017 15:00
mer 29 novembre 2017 20:15
jeu 30 novembre 2017 20:15
ven 1 décembre 2017 20:00
lun 4 décembre 2017 20:30
mer 6 décembre 2017 20:00
jeu 7 décembre 2017 20:30
ven 8 décembre 2017 20:30
sam 9 décembre 2017 20:30
mar 12 décembre 2017 20:15
mer 13 décembre 2017 20:15
jeu 14 décembre 2017 20:15
ven 15 décembre 2017 20:15
sam 16 décembre 2017 20:15
mar 19 décembre 2017 20:00
mer 20 décembre 2017 20:00
jeu 21 décembre 2017 20:00
ven 22 décembre 2017 20:00
Afficher les dates de représentations passées
Pas de performances

archief

Pas de performances

En coproduction avec Toneelhuis/Olympique Dramatique, NTGent, Dood Paard et Arsenaal/Lazarus, STAN crée avec Poquelin II un nouveau spectacle à la distribution nombreuse. Kuno Bakker, Els Dottermans, Willy Thomas, Stijn Van Opstal, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen s'attaquent ensemble à l'œuvre de Molière.

En 2003, STAN a créé Poquelin, un spectacle d'après plusieurs pièces de Molière, dont Le Médecin malgré lui, Sganarelle et Le Malade imaginaire. Ce spectacle a effectué une longue tournée, tant dans la version néerlandaise qu'en français. Poquelin est un jalon important dans le répertoire de STAN.

« Le devoir de la comédie étant de corriger les hommes en les divertissant, j'ai cru que, dans l'emploi où je me trouve, je n'avais rien de mieux à faire que d'attaquer par des peintures ridicules les vices de mon siècle », affirma Molière. C'est une raison suffisante de se plonger une nouvelle fois dans son œuvre pour en tirer un nouveau spectacle.

Deux pièces figureront déjà sûrement au programme : Le Bourgeois gentilhomme (1670), où Molière se moque d'un riche bourgeois qui tente d'imiter les manières et le mode de vie de l'aristocratie, et L'Avare (1668), une tragicomédie sur l'avarice, la volonté de puissance, la cupidité, la vérité et le mensonge, ainsi que le conflit de génération ; on y décèle aussi une métaphore très réussie de la crise bancaire.

texte  Molière (entre autres ‘L’avare’ et ‘Le Bourgeois Gentilhomme’)
de et avec  Kuno Bakker, Els Dottermans, Willy Thomas, Stijn Van Opstal, Jolente De Keersmaeker, Damiaan De Schrijver et Frank Vercruyssen 
lumières Thomas Walgrave
costumes Inge Büscher
producation et décor tg STAN
coproduction Toneelhuis/Olympique Dramatique, NTGent, Dood Paard et ARSENAAL/LAZARUS