• info
  • réalisation
  • calendrier
  • photos
  • vidéo
  • presse
jeu 4 octobre 2018 19:30
New York
ven 5 octobre 2018 19:30
New York
sam 6 octobre 2018 19:30
New York
Afficher les dates de représentations passées
sam 26 août 2017 20:45 Théâtre de Poche & festival BONUS - Hédé

http://theatre-de-poche.com/

ven 25 août 2017 20:45 Théâtre de Poche & festival BONUS - Hédé

http://theatre-de-poche.com/

jeu 24 août 2017 20:30 Théâtre de Poche & festival BONUS - Hédé

http://theatre-de-poche.com/

ven 30 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

jeu 29 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mer 28 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mar 27 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

lun 26 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

sam 24 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

ven 23 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

jeu 22 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mer 21 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mar 20 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

sam 17 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

ven 16 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

jeu 15 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mer 14 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mar 13 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

sam 10 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

ven 9 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

jeu 8 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mer 7 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

mar 6 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

sam 3 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

ven 2 juin 2017 20:00 Théâtre de la Bastille

http://www.theatre-bastille.com/

sam 20 mai 2017 20:30 La Scène Watteau

https://www.scenewatteau.fr/

ven 19 mai 2017 20:30 La Scène Watteau

https://www.scenewatteau.fr/

mer 17 mai 2017 20:00 Theatre de Lorient

http://theatredelorient.fr/

mar 16 mai 2017 20:00 Theatre de Lorient

http://theatredelorient.fr/

lun 15 mai 2017 20:00 Theatre de Lorient

http://theatredelorient.fr/

sam 13 mai 2017 19:30 Théâtre du Bois de l'Aune

http://www.aixenprovence.fr/Bois-de-l-Aune

ven 12 mai 2017 20:30 Théâtre du Bois de l'Aune

http://www.aixenprovence.fr/Bois-de-l-Aune

jeu 11 mai 2017 19:30 Théâtre du Bois de l'Aune

http://www.aixenprovence.fr/Bois-de-l-Aune

mar 9 mai 2017 20:30 Théâtre de l'Olivier

http://www.scenesetcines.fr/index.php?id=33

sam 6 mai 2017 20:30 Théâtre Garonne

http://www.theatregaronne.com/

ven 5 mai 2017 20:30 Théâtre Garonne

http://www.theatregaronne.com/

jeu 4 mai 2017 20:00 Théâtre Garonne

http://www.theatregaronne.com/

mer 3 mai 2017 20:00 Théâtre Garonne

http://www.theatregaronne.com/

mar 2 mai 2017 20:00 Théâtre Garonne

http://www.theatregaronne.com/

archief

Pas de performances

Voilà quinze ans que Serge, Marc et Yvan sont amis. Serge aime mettre de l'argent dans des œuvres d'art moderne, Marc pas du tout. Yvan ne sait pas trop. Serge achète un tableau entièrement blanc pour 60 000 euros. Marc pense que c'est ridicule et ne s'en cache pas. Yvan est pris entre deux feux, tente de recoller les morceaux et fait lui-même quelques dégâts. L'amitié y survivra-t-elle ?

Yasmina Reza, née en 1959, est une auteur et actrice française. Son père était un ingénieur juif iranien d'origine russe et sa mère une violoniste juive hongroise. « Art », sa pièce la plus célèbre, a été créée à Paris le 28 octobre 1994 et a remporté en 1995 le Molière de l'auteur francophone vivant et le Molière du théâtre privé. Depuis, la pièce a été traduite en trente-cinq langues.

« Art » est évidemment avant tout une brillante tragicomédie, mais en raison du discours néolibéral en vogue sur l'utilité de l'art et de la culture, de plus en plus cynique, le texte reste d'une inquiétante actualité.

Quand l'art est-il de l'art ? 
Combien l'art peut-il coûter ? 
Est-il utile qu'un pays consacre de l'argent à l'art ? 
Votre passe-temps favori doit-il être subventionné ?

ART_tg STAN

ART teaser

Reza par Tg STAN, c'est du grand "Art" au Garonne
"Génialement mise en scène et interprétée par les comédiens de Tg Stan et Dood Park, qui, comme c'est leur marque de fabrique, mettent encore et toujours, en le libérant de tous les artifices du théâtre, le texte, au cœur de leur création."
Nicole Clodi, La Dépêche du Midi, 5 mai 2017

Art or not art: that is the question
"En reprenant cette pièce plébiscitée par le grand public, le Tg STAN pérennise l’idée qui les définit : le théâtre n’est pas un art élitaire. Et la version qu’ils donnent de l’œuvre de Yasmina Reza avec Dood Paard revalorise les artistes, là où l’auteure fustigeait le monde de l’art contemporain."

Marie Anezin, Ventilo, 10 mai 2017

Art
"Reprise réussie d’un succès mémorable du théâtre des années 90, Art démontre sa drôlerie, sa justesse et sa profondeur dans cette mise en scène caractéristique de tg Stan et Dood Paard."
Eric Demey, Journal La Terrasse, 29 mai 2017

Un tableau blanc et une amitié en déliquescence
"Le spectacle est une réussite. Les acteurs Kuno Bakker (Serge), Gillis Biesheuvel (Yvan) et Frank Vercruyssen (Marc) sont tous trois prodigieux. Ils s’approprient les mots de Yasmina Reza avec beaucoup d’intelligence et font de leur accent étranger, qui pourrait passer au premier abord pour un handicap, un véritable atout."
Isabel Fauvel, Les Soirées de Paris, 30 mai 2017

Art: à ne pas manquer
"En un peu moins de deux heures, le trio explose, terrassé par une séance de crêpage de chignon tellement jubilatoire qu'on serait tenté de se lever pour applaudir à tout bout de champ."
Alicia Dorey, Les 5 Pièces, selection juin 2017

L'"Art" de la dispute
"Grâce au tandem Tg Stan et Dood Paard, la querelle entre amis créée en 1994 par Yasmina Reza se charge d’une profondeur existentielle insoupçonnée. Ou comment deux collectifs d’avant-garde étrangers subliment une pièce parfois jugée réactionnaire en France."
Anne Diatkine, Libération, 2 juin 2017

Yasmina Reza, méthode flamande
"Dans une maîtrise parfaite du français, le trio nous fait rire et ne perd rien de l'acidité corrosive de l'écriture de Yasmina Reza.

"
Armelle Héliot, Le Figaro blog, 2 juin 2017

"Art": la valeur du jugement
"Au final, les deux collectifs se posent en bâtisseurs d’art et de vie méritant notre plus grande reconnaissance et l’accueil chaleureux qui leur a été témoigné par le public, conquis, du Théâtre de la Bastille. Ils ont su nous insuffler l’envie folle de nous aussi prendre la décision « d’essayer de reconstruire une relation anéantie par les événements et les mots » et quoi de mieux que l’Art pour y parvenir ?"
Sonia Bos-Jucquin, ThéâToile, 4 juin 2017

Une nouvelle jeunesse pour "Art", la pièce mythique de Yasmina Reza
"Trois joyeux comédiens déstructurent la pièce la plus célèbre de Yasmina Reza pour en faire une joyeuse pochade burlesque irrésistible. C’est un petit bijou de drôlerie et d’inventivité."
Stéphane Capron, Scèneweb, 5 juin 2017

Un "art" à part
"Nos chers et irrésistibles Flamands accommodent la comédie à leur manière. Ils ont l'art d'être fidèles. Yasmina Reza les applaudit beaucoup avant de filer en coulisses les féliciter, rieuse, heureuse."
Armelle Héliot, Le Figaro, 6 juin 2017

Art (Cinquante nuances de belge)
"La piece ne ressemble plus a une mecanique de haute precision (ce qu'elle est), maîs a un vrai morceau de vie, avec ses flottements, ses échappées, ses moments qui truculent..."
Jean-Luc Porquet, Le canard enchaîné, 6 juin 2017

Du grand Art
"En phase totale avec le public qui participe, le spectacle est un régal d’intelligence et de joyeuse vitalité qui fait du bien."
Hélène Kuttner, Artistik Rezo, 6 juin 2017

"Art", tg STAN & Dood Paard
" La compagnie tg STAN et Dood Paard réussissent à s’emparer du texte malgré sa forme impressionnante. Le résultat n’est pas une réappropriation complète mais plutôt une hybridation étonnante, un greffon, étrange mais fonctionnel, de la langue flamboyante de Yasmina Reza sur les corps explosifs et généreux des comédiens flamands."
Nicolas Garnier, Ma Culture, 7 juin 2017

Ce tableau blanc qui en fait voir de toutes les couleurs
" "Art", la pièce de Yasmina Reza, débarque au Théâtre de la Bastille, dans un spectacle signé des Flamands de TG Stan & Dood Paard. Explosif."
Jack Dion, Marianne, 7 juin 2017

ART, de Yasmina Reza, mise en scène tg STAN et Dood Paard au Théâtre de la Bastille
"Et ce qui encore une fois importe chez tg STAN et Dood Parts c’est la complexité des relations humaines, les contradictions et les fragilités dans nos rapports, fussent-ils d’amitié. Ce tableau blanc interroge l’art contemporain, mais c’est également un faux-nez. En débarrassant sèchement la pièce de toute référence bourgeoise, en accusant crânement le vaudeville, la pièce et sa mécanique sont mises à nue, il ne reste que le texte et son propos à vif. La langue acide et les enjeux de pouvoir. C’est le propre de ces deux compagnies de décrasser le répertoire auquel il s’attaque, l’expurger de tout contexte, pour n’en garder que le suc dont ils font leur miel. En faire une matière vivante, mouvante, malléable, se façonnant sous nos yeux. Tout cela est fort drôle et le jeu complice et narquois des acteurs, voire leur dissension, au centre même du processus, y participe pour beaucoup. Avec cette façon unique, cette impression qu’ils ne jouent pas mais improvisent le texte et la scénographie au fil de la représentation, fidèle pourtant à leur partition qu’ils décortiquent avec minutie et gourmandise, n’hésitant pas non plus à s’en détacher pour dénoncer la théâtralité, à apostropher les spectateurs devenus témoins impuissants et hilares d’une dispute homérique, incarnée sans fard, débarrassée de tous superflus. Du grand art et c’est sacrement jubilatoire."
Denis Sanglard, Un Fauteuil Pour l'Orchestre, 7 juin 2017

Avez-vous vu "Art" par Yasmina Reza?
"Yasmina Reza rappelle son accord exceptionnel donné pour des « interventions dans le corps du texte ». Elle n’a pas à le regretter, tant sa pièce prend une autre résonance, trouve une nouvelle modernité, rencontre un public différent qui, le soir de la première, a fait un accueil triomphal au spectacle."
Monique Le Roux, En attendant Nadeau, 7 juin 2017

Une critique sur le snobisme et la spéculation dans l'art contemporain par le collectif tg STAN & Dood Paard
"La mise en scène baigne dans une atmosphère d'atelier, de garage, de squatt peut-être où se dessine tout un conformisme alternatif. Les comédiens mettent à l'aise et interpellent en tout naturel le public. Il flotte en l'air comme une atmosphère de bricolé alors que tous les effets sont parfaitement maîtrisés. Les accents flamands sont sur-articulés : ils sont irrésistibles en français. Les caractères sont outrés, tranchés, poussés à l'extrême de leur folie intime. Le collectif trouve mine de rien le meilleur du vaudeville et de l'art clownesque.  Le texte est très intelligemment recentré sur les rapports entre les personnages. "Art" devient ainsi le récit d'une vieille amitié qui explose."
Jean Grapin, La revue du spectacle, 7 juin 2017

Frank Vercruyssen : « Art est une comédie succulente et touchante »
I
nterview, Scèneweb, 9 juin 2017

Art de Yasmina Reza
" La scène à la fois dépouillée mais encombrée (elle est le lieu unique du travail théâtral) s’apparente dès lors à un atelier : un atelier d’artiste, ou même un atelier théâtral. C’est précisément la convergence entre le thème de la pièce et sa scénographie qui semble être l’apport le plus subtile de cette mise en scène."
Yvon Le Scanff, Études, 10 juin 2017

"Art" renové d'un coupe de peinture
Fabienne Darge, Le Monde, 11 juin 2017

Tg STAN et Dood Paard décapent l'Art de Yasmina Reza
Sophie Joubert, L'Humanité, 12 juin 2017

Yasmina Reza ou la langue étrangère
"(D)ans cette pièce-là, qui parle de la difficulté à se parler vraiment, leur effort, leur accent, l’étrangeté de certaines intonations, tout prend sens. Un sens d’autant plus ravageur que les Stan ont un talent unique pour jouer comme s’ils ne jouaient pas : pour inscrire leur travail d’acteur sous le signe de l’élan, de la pulsion, de l’évidence. La collusion entre leur spontanéité physique, presque animale, et l’effort de tenir bon sur une langue qui n’est pas leur première langue prend ainsi l’ampleur d’une métaphore du théâtre tout entier : un espace où la parole est une chose à la fois vitale et terriblement difficile."
Coup de théâtre, 14 juin 2017

"Art" avec la manière
Sylvain Merle, Le Parisien, 17 juin 2017

"Art" de Yasmina Reza redoré par des frondeurs belges
"La pièce est une belle machine infernale. Et c'est par leur jeu seul qu'ils en extraient la substantifique moelle : au-delà de la variation subtile sur l'art contemporain (qui contre toute attente « gagne » à la fin), le vaudeville existentiel devient comédie noire sur la solitude et l'égoïsme humains. La salle rit beaucoup, mais de plus en plus jaune, face au champ de ruines de l'amitié brisée, puis recollée sur un coup de dés - à l'image du plateau transformé en débarras/installation. Grâce à leur parti pris débridé, tg STAN & Dood Paard font mieux que chambouler « Art », ils le réinventent et ainsi lui rendent justice."
Philippe Chevilley, Les Echos, 19 juin 2017

"Art' de Yasmina Reza
"Excellents, les comédiens réinventent la pièce dont ils rehaussent les qualités. Avec eux, les personnages quittent leurs costumes bourgeois et accèdent à une humanité touchante."
Corinne Denailles, WebThéâtre, 19 juin 2017

Une révolution iconoclaste dans l’Art de la représentation (théâtrale)
"On pourrait s’attendre à de grands discours ou à des caricatures d’échanges sur l’Art et le marché. Il n’en est rien, la pièce, magistralement rythmée et follement interactive avec le public nous fait toucher du doigt les failles de chacun et les essais pour garder à la fois un semblant d’amour-propre et de dignité tout en nous amusant follement de ce cirque dans lequel chacun est le clown de l’autre."
La Fleur du Dimanche, 19 juin 2017

De l'art ou du carton
Les inrockuptibles, 21 juin 2017

"Art"
Bertrand Raison, Revue des deux mondes, 21 juin 2017

Quand les collectifs tg STAN et Dood Paard subliment 'Art' de Yasmina Reza
"Interprété par les collectifs tg STAN et Dood Paard, 'Art' de Yasmina Reza est bien plus qu’une réflexion sur l’art contemporain : c'est un grand moment de théâtre, aussi drôle que philosophique."
Anaïs Heluin, Time Out, 22 juin 2017

"Art": des Flamands à l'oeuvre
Le Jdd, 22 juin 2017

Art: Amitié déstructurée
"Dans le rôle de Marc, Frank Vercruyssen est bourru à souhait, tandis que le Serge de Kuno Bakker se fait plus ostentatoire et que l’Yvan de Gillis Biesheuvel se cherche. La frontière entre les personnages et les acteurs eux-mêmes est ténue. Exit le quatrième mur. Les comédiens interpellent le public, sont dans leur rôle et dans un dialogue permanent avec la salle (...). Le lien avec le public est constant. Yvan cherche son capuchon de feutre, interpelle les spectateurs, les acteurs font référence au spectacle lui-même, posent des questions le plus naturellement du monde, sans aucun excès. Ils sont tous trois absolument extraordinaires, drôles et dramatiques à la fois. "
L'étoffe des Songes, 25 juin 2017

Art flamand
"(C)'est un pur plaisir de la redécouvrir dans une nouvelle mise en scène. La troupe donne un accent clownesque qui n’est pas pour déplaire. En réalité, en accentuant cet aspect-là des personnages, ce n’est plus Serge, l’acheteur farfelu du tableau mystérieux, qui est étrange, mais bien plutôt Marc, ce misanthrope accompli, qui fait appel à notre pitié. Leur énergie, leurs fantaisies, et leurs galéjades portent la pièce à ses extrémités : sortant du réalisme convenu de la mise en scène de Patrice Kerbrat, je me suis retrouvée à osciller constamment entre franche rigolade et rire jaune, tant l’absurdité de la situation et la solitude des personnages ressort, parfois avec brutalité."
Mordue de Théâtre, 25 juin 2017

L'Art de Yasmina Reza
"Les trois compères: Kuno Bakker, Gillis Biesheuvel et Frank Vercruyssen sont éblouissants, pas une minute de répit, une manière de faire vivre le texte dans toute sa subtilité en respectant les dissonances, les ruptures, les pauses. La longue tirade d'Yvan racontant ses démêlés avec sa mère, sa belle-mère et sa fiancée est somptueux."
François Ménager, Petites Affiches La Loi, 27 juin 2017

Les Flamands de tg STAN, fans de Yasmina Reza
"Il a fallu convaincre l'auteur de leur céder les droits. Reza est exigeante et sélective. Mais elle connaît et apprécie le travail de tg Stan. Elle donne son accord et vient voir leur mise en scène à La Haye, en néerlandais, accompagnée par l'ambassadeur de France. « Elle était bouleversée et très contente, se souvient Frank Vercruyssen. On garde l'intégrité du texte, mais on y ajoute une mise en abyme, du jeu sur le jeu. Entre nous, les comédiens, on s'amuse à se tacler pas mal sur scène. La seule liberté qui ne lui a pas plu, c'est qu'on interrompe le monologue d'Yvan. On a arrêté de le faire et elle avait raison. » "
Frank Vercruyssen parle avec Etienne Sorin, Le Figaro, 30 janvier 2018

 

 

texte Yasmina Reza 
de et avec Kuno Bakker, Gillis Biesheuvel et Frank Vercruyssen

lumière et son Julian Maiwald 
costumes An D'Huys 
production STAN et Dood Paard

première le 2 mai 2017, Théâtre Garonne, Toulouse